Le plus difficile dans le fait d’écrire, comme dans tout projet, je pense que c’est de se lancer. On a toujours peur de quelque chose. On repousse le moment où on va s’y mettre. Pire encore, on croit que l’on n’est pas à la hauteur d’un tel projet. Stop ! Arrêtons de nous mettre des barrières, et commençons à faire ce que l’on a envie. 

La peur nous paralyse

Je dirais que la peur est l’ennemi numéro un à éliminer. Avant et pendant un projet, elle est omniprésente sous différentes formes: la peur de ne pas avoir d’idée, de ne pas finir son projet (ce qui est assez ironique quand on y pense puisque c’est souvent elle qui nous empêche d’aller au bout de nos idées), la peur de créer quelque qui ne plaise pas … Bien que toutes ces peurs soient normales, il faut réussir à passer outre, oublier ses craintes et se lancer. Après-tout qu’est-ce que l’on risque ?

Je ne suis pas à la hauteur de ce projet

Si, tu l’es ! Si tu t’en donnes les moyens et que tu crois en toi. Croire en ce que l’on fait est LA clé de la réussite. Bien sûr il faudra travailler dur sur ton projet mais si tu ne crois pas en toi et en ce que tu créés, ça ne marchera jamais. Il y a de nombreux exemples qui peuvent illustrer ceci. L’une des plus connues est J.K Rowling, l’écrivain qui a créé Harry Potter. Au départ aucune maison d’édition n’a voulu de son manuscrit et grâce à sa persévérance mais aussi à la foi qu’elle avait en son projet, elle a réussi à déplacer des montagnes. N’oublie jamais que l’on commence petit pour être grand, et que le travail et la persévérance finissent (quasiment) toujours par payer.

C’est décidé, je m’y mettrai demain

Ou l’art de la procrastination, ou si tu préfères, l’art de toujours tout remettre au lendemain. C’est une manière de ne jamais faire ce que l’on a à faire ou ce que l’on voudrait faire MAIS … Oublions le mais. Il n’y a pas de mais quand on veut vraiment réaliser un projet. Si tu as décidé de te lancer dans un projet (d’écriture ou autre ;)), fais-le ! Ne remets plus à demain ton projet, démarre-le dès aujourd’hui.

Ton cerveau te dira merci

Je pense que l’on est un peu tous pareils, quand on a une idée elle nous obsède, on ne pense plus qu’à ça, jusqu’au moment où on la met en oeuvre ou qu’on l’écrit. A force de procrastiner, on ne se rend pas service. En nous mettant vraiment sur notre projet, notre cerveau nous dit merci et on peut réfléchir à autre chose plus librement.

C’est parti !

Tu as toutes les clés en main maintenant. C’est à toi de jouer. Montre ce dont tu es capable, mets en oeuvre tes idées. Oubli ces craintes qui t’empêchent d’avancer. Crois en toi … et travaille dur. Tu peux y arriver. Tu ne manques pas d’idée, alors vas-y.
Author

Passionnée par les langues étrangères ainsi que par l'informatique, les réseaux sociaux et l'écriture, je suis une véritable autodidacte assumée. Fondatrice et administratrice de plusieurs forums, dont deux RPG en anglais, j'aime allier mes passions entre elles.

Write A Comment

Pin It
Partagez
Tweetez
Partagez
+1
Enregistrer