Category

Auteure

Category

Voilà plusieurs années que j’ai commencé cette merveilleuse aventure qu’est l’écriture d’un livre fantastique. C’est une vraie aventure et celle-ci s’accompagne de doutes et d’incertitudes. Entre le syndrome de l’imposteur, la peur de ne pas aller au bout et les complexités liées à l’écriture même du livre, il est parfois compliqué de tenir la barre et d’avancer aussi vite que l’on voudrait.

Le syndrome de l’imposteur

Je suis sure que si toi aussi tu t’es déjà posé la question d’écrire un livre ou que tu t’es lancé dans cette aventure, tu as déjà ressenti ce syndrome. Tu sais cette petite voie intérieure qui ne cesse de te dire que tu n’es pas fait pour ça ou que tu n’arriveras jamais au bout parce que tu n’es pas écrivain.
Tout écrivain le ressent ou l’a ressenti un jour dans sa vie, même le plus chevronné. On a beau se dire que l’on y arrivera, elle persiste et nous freine dans notre élan.
Il faut réussir à lui clouer le bec et continuer sur notre lancée. Pourquoi se dire que l’on n’y arrivera pas? Il n’y a pas de raison, et même si réellement on n’y arrivait pas, ça n’a pas d’importance car on n’aura pas de regret, on aura au moins essayé. Et ça, tout le monde ne le fait pas.

Le fantastique, où tout est permis

Si j’aime écrire des histoires fantastiques c’est en grande partie parce que l’on peut faire ce que l’on veut. On peut tout faire et tout imaginer. Les seules limites que l’on a sont celles de notre imagination. Pour moi le fantastique est synonyme de liberté.
Le fantastique nous permet de dépasser les codes et les contraintes liés à la réalité. Alors, oui je parle de fantastique mais je sais que ce n’est pas vraiment le terme adéquat. Bien sûr il ne s’agit pas du registre littéraire mais bien du fantastique au sens « merveilleux ».
En gros, tu veux faire un chien rose avec des petits pois verts se baladant dans les rues d’une ville souterraine où l’humanité est asservie par des oiseaux du paradis? Personne ne peut t’en empêcher. C’est vrai que l’on a du mal à imaginer ce type de scène dans un roman réaliste.

Les difficultés liées au fantastique

Il faut cependant être honnête, écrire un livre où l’imaginaire a une grande importance n’est pas aisé du tout. La liberté d’écriture n’est pas toujours simple à gérer, car même si on est libre, on se doit de rester logique dans ce que l’on écrit.

En effet, si nous n’avons pas de règle à suivre dans l’écriture de notre roman, il faut tout de même que notre univers soit harmonieux bien qu’il suive ses propres règles. Et pour ça, il faut absolument que l’on créé ces règles.

Un univers fantastique ne suit pas la réalité mais il doit tout de même avoir un fil conducteur et les différentes scènes du roman doivent être en cohérence avec l’univers que l’on a créé. Pour te donner un exemple, on ne peut parler d’un héro n’aimant pas le poisson, puis, dans le chapitre suivant, le faire se délecter de la chair d’un saumon sauvage.

Je pense que c’est sans doute la partie la plus compliquée dans la création d’un univers. Rester cohérent et logique dans ce que l’on écrit n’est pas simple car il faut se souvenir de tout ce que l’on a écrit auparavant, dans les moindres détails, car un lecteur, lui, trouvera l’incohérence.

Et toi? As-tu déjà entamé l’écriture d’un livre? Que ce soit fantastique ou tout autre écrit. N’hésite pas à partager ton expérience ici et ton ressenti. 

Le forum RPG est un divertissement utile et complet qui nous permet de travailler notre orthographe, notre grammaire et notre imagination. Il est présent sur la toile depuis de nombreuses années et rend le jeu de rôle accessible à tous. 

Qu’est-ce que le jeu de rôle?

On sait tous ce que fait un acteur ou un comédien; il doit jouer un rôle. Et bien le jeu de rôle c’est assez similaire. Une personne physique endosse le rôle d’un personnage (imaginaire ou réel) dans un univers fictif. La personne qui joue le rôle du personnage le fait évoluer dans l’univers à travers des actions, des dialogues, ou des textes écrits. Il prend également le contrôle total de son personnage. Par là, j’entends qu’il décide de son évolution: il lui créé un passé, le joue au présent et réfléchit à son avenir. Suivant l’univers où il évolue, le joueur a droit de vie ou de mort sur son personnage.

Le jeu de rôle par forum ou forum RPG

Fonctionnement général d’un forum RPG

Tu l’auras compris, le jeu de rôle permet de prendre possession d’un personnage et de le faire évoluer dans un univers fictif. Sur un forum RPG (Role Playing Game), c’est la même chose. Concrètement, le fondateur du forum créé un univers et les membres évoluent dans cet univers de manière plus ou moins libre.

Il existe autant d’univers que de forums RPG. Chaque forum possède son propre univers. Parfois cet univers est dérivé d’un film, d’une série, d’un livre ou encore d’un jeu, et parfois il est complètement inventé par son fondateur.

Débuter sur un forum RPG

Lorsqu’on arrive sur un forum RPG, on doit prendre connaissance des règles du jeu ainsi que des particularités de l’univers créé par le fondateur. Pour cela, on doit lire plusieurs sujets:
  • le règlement du forum
  • le contexte
  • l’intrigue en cours 
  • les annexes

Le règlement contient généralement tout ce que l’on doit savoir sur les règles de vie et de jeu sur le forum. Il peut varier d’un forum RPG à un autre. On y retrouve les règles de la communauté (savoir-vivre, respect …), les règles du jeu (le nombre de lignes minimum à écrire par post, les règles d’écriture …), et d’autres types de règles suivant le forum.

Le contexte est un post où le fondateur pose les bases de l’univers. C’est LE premier post à lire avant de s’inscrire sur un forum. En effet, c’est avant l’inscription que l’on décide si l’univers nous inspire ou pas. Il est très important que l’univers te plaise pour que tu sois bien sur un forum.
L’intrigue en cours est un post facultatif sur un forum RPG. En effet, il se peut que le fondateur ait décidé de ne pas utiliser ce type de fonctionnement. L’intrigue nous donne des indications sur le cours des évènements actuels dans l’histoire.
Les annexes sont également des posts très importants à lire. Elles peuvent être peu utilisées ou très nombreuses selon les forums; un univers fantastique inventé de toute pièce nécessite de nombreuses annexes pour expliquer le fonctionnement de l’univers dans le jeu, alors qu’un univers contemporain (ville, université, école …) nécessite peu de posts d’explication et de présentation de l’univers en jeu.
Gif-witch-leblogdelagauffre

Création de son personnage

Une fois que l’on a pris connaissance de l’univers, des différentes règles et des évènements en cours dans l’histoire, on peut s’inscrire sur le forum que l’on a choisi. Pour t’inscrire, tu auras besoin d’un pseudo et d’un mot de passe. En ce qui concerne le pseudo, on te demandera très souvent qu’il soit composé du prénom et du nom de ton personnage.
Maintenant que l’on est inscrit, la création de notre personnage peut vraiment commencer. Pour cela, sur la plupart des forums RPG on demande de créer une fiche de présentation. La fiche de présentation se trouve sous forme d’un modèle à compléter. Les informations les plus souvent demandées sont les suivantes:
  • identité du personnage (prénom, nom, âge, statut marital, …)
  • description physique (à quoi ressemble le personnage)
  • description du caractère (ses traits de caractère, ce qu’il aime, n’aime pas …)
  • histoire du personnage (enfance, adolescence, élément déclencheur, vie pro …)
  • quelques informations sur le joueur derrière l’écran (rien de personnel je te rassure)

Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive, il peut y avoir plus ou moins de choses dans une présentation de personnage mais ces éléments sont généralement demandés.

Une fois que la fiche de présentation du personnage est terminée, elle doit être vérifiée puis validée par un administrateur ou un modérateur du forum. Si celle-ci ne correspond pas complètement aux critères de l’univers du forum, il est demandé au joueur de modifier la fiche de présentation du personnage jusqu’à ce qu’elle soit validée.
Gif-wizard-leblogdelagauffre

Jouer sur un forum RPG

Qu’est-ce qu’un RP?

Un RP est un message que l’on poste dans le jeu sur un forum RPG pour faire évoluer son personnage. Selon les forums et selon les joueurs, il peut être écrit à la première, deuxième ou à la troisième personne du singulier. Classiquement, il y a quelques petites règles à appliquer pour écrire un RP:

  • actions et descriptions en italique ou normal
  • paroles, dialogues entre guillemets et en gras
  • pensées du personnage entre astérisques


Ces règles ne sont pas toujours suivies suivant les joueurs, surtout au niveau des actions, descriptions et paroles. En ce qui concerne les pensées elles sont par contre toujours affichées de cette manière.

Comment écrire un RP?

Lorsque l’on débute en RP ce n’est pas toujours facile d’atteindre le nombre de lignes minimum demandé sur un forum RPG. Pour réussir à les atteindre sans finir avec un mal de crâne, voici quelques petites choses dont on peut parler et qui feront monter ton compteur de mots ou de lignes:
  • le temps (météo, moment de la journée, contexte)
  • l’humeur du personnage (Est-il heureux, triste, en colère?)
  • la situation du personnage (Que fait-il? Où est-il?)
  • D’où vient-il? Qu’a-t-il fait avant d’arriver à cette situation?
  • description du lieu où il se trouve
  • élément déclencheur (rencontre, surprise, …)
  • description du personnage rencontrée, de l’élément déclencheur
  • interaction avec les autres personnages, création de l’action
Voilà, c’est tout pour le moment. Tu sais maintenant ce qu’est un forum RPG et comment il fonctionne. N’hésite pas à me laisser un commentaire si tu as des questions, j’y répondrai avec grand plaisir. Je te remercie pour ta lecture et te dis à bientôt.

Le plus difficile dans le fait d’écrire, comme dans tout projet, je pense que c’est de se lancer. On a toujours peur de quelque chose. On repousse le moment où on va s’y mettre. Pire encore, on croit que l’on n’est pas à la hauteur d’un tel projet. Stop ! Arrêtons de nous mettre des barrières, et commençons à faire ce que l’on a envie. 

La peur nous paralyse

Je dirais que la peur est l’ennemi numéro un à éliminer. Avant et pendant un projet, elle est omniprésente sous différentes formes: la peur de ne pas avoir d’idée, de ne pas finir son projet (ce qui est assez ironique quand on y pense puisque c’est souvent elle qui nous empêche d’aller au bout de nos idées), la peur de créer quelque qui ne plaise pas … Bien que toutes ces peurs soient normales, il faut réussir à passer outre, oublier ses craintes et se lancer. Après-tout qu’est-ce que l’on risque ?

Je ne suis pas à la hauteur de ce projet

Si, tu l’es ! Si tu t’en donnes les moyens et que tu crois en toi. Croire en ce que l’on fait est LA clé de la réussite. Bien sûr il faudra travailler dur sur ton projet mais si tu ne crois pas en toi et en ce que tu créés, ça ne marchera jamais. Il y a de nombreux exemples qui peuvent illustrer ceci. L’une des plus connues est J.K Rowling, l’écrivain qui a créé Harry Potter. Au départ aucune maison d’édition n’a voulu de son manuscrit et grâce à sa persévérance mais aussi à la foi qu’elle avait en son projet, elle a réussi à déplacer des montagnes. N’oublie jamais que l’on commence petit pour être grand, et que le travail et la persévérance finissent (quasiment) toujours par payer.

C’est décidé, je m’y mettrai demain

Ou l’art de la procrastination, ou si tu préfères, l’art de toujours tout remettre au lendemain. C’est une manière de ne jamais faire ce que l’on a à faire ou ce que l’on voudrait faire MAIS … Oublions le mais. Il n’y a pas de mais quand on veut vraiment réaliser un projet. Si tu as décidé de te lancer dans un projet (d’écriture ou autre ;)), fais-le ! Ne remets plus à demain ton projet, démarre-le dès aujourd’hui.

Ton cerveau te dira merci

Je pense que l’on est un peu tous pareils, quand on a une idée elle nous obsède, on ne pense plus qu’à ça, jusqu’au moment où on la met en oeuvre ou qu’on l’écrit. A force de procrastiner, on ne se rend pas service. En nous mettant vraiment sur notre projet, notre cerveau nous dit merci et on peut réfléchir à autre chose plus librement.

C’est parti !

Tu as toutes les clés en main maintenant. C’est à toi de jouer. Montre ce dont tu es capable, mets en oeuvre tes idées. Oubli ces craintes qui t’empêchent d’avancer. Crois en toi … et travaille dur. Tu peux y arriver. Tu ne manques pas d’idée, alors vas-y.
Pin It