Category

Farfelue

Category

Aujourd’hui, je souhaite te parler d’un livre que j’ai découvert grâce à son auteur, et dont le concept m’a vraiment beaucoup plu dès le départ: Entretien d’embauche à OhlalaLand de Stéphanie Batailler. Si tu aimes les romans courts, mais aussi les histoires farfelues, je t’invite fortement à lire la suite de cet article. Si ce n’est pas le cas, je t’invite toi aussi à continuer ta lecture, car ça pourrait bien te plaire également. 

Résumé et caractéristiques d’Entretien d’embauche à OhlalaLand

« Rejoignez Stéphanie dans un conte à l’intérieur d’un conte avec des personnages aussi réels et farfelus que la créature mystique qui dirige l’entretien. On y trouve aussi des animaux qui parlent, des boutons qui marchent, des fantômes avec des téléphones portables et des stylos figurines d’un théâtre d’ombres chinoises. »

Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le livre:

  • Format: livre papier et électronique
  • Nombre de pages: 35
  • Date de sortie officielle en français sur Amazon: le 8 août 2018
  • Titre et date de sortie de la version anglaise (version originale du livre): « Tale of a job interview at OhlalaLand » (2016)
  • Site internet: http://ohlalalandstories.com (attention site en anglais)

Un mot sur l’auteur

Stéphanie Batailler, auteure auto-éditée, est originaire de la France, mais vit actuellement aux Etats-Unis depuis une vingtaine d’années. A travers son livre, elle souhaite parler d’un sujet très sérieux qui reste tabou chez nous et outre-Atlantique: la recherche d’emploi, et plus particulièrement l’entretien d’embauche.

Mon avis sur le livre

Qui n’a jamais connu cette galère qu’est l’entretien d’embauche? Je pense que l’on est tous plus ou moins concernés par ce sujet. Stéphanie Batailler arrive à nous parler de ce sujet compliqué avec beaucoup d’humour.

Le livre commence très fort, avec une plongée directe vers l’imaginaire. Dès la première page, on est immergé dans un univers fantastique et humoristique qui nous paraît de plus-en-plus familié au fil de notre lecture. Plus on avance, plus on a l’impression d’avoir déjà vécu la situation de l’héroïne. Pour moi, la grande force de ce récit réside dans cette capacité à nous immerger dans un univers à la fois fantastique, mais également vraiment réaliste.

Au moment où j’écris ces lignes, je suis actuellement au chômage. Ça fait beaucoup de bien de lire quelque chose sur ce thème, ça permet de relativiser, et surtout de rire un peu de notre situation. Si tu as l’occasion de lire ce livre, je te le conseille vraiment. C’est rapide à lire, drôle, et vraiment sympa.

J’espère que cet article t’a plu et que ça t’aura donné envie de découvrir ce petit livre qui mérite vraiment d’être lu. N’hésite pas à donner ton avis sur le livre en commentaire. De même, si tu as envie de continuer à me lire sur le thème du chômage, je t’invite à lire mon article les joies du chômage, où je parle avec humour de mon expérience. 

Le 25 mai dernier, je fêtais mes 30 ans, et à cette occasion, je me suis dit qu’un petit flash-back vers le début des années 2000 serait sympathique ! Alors voici une sélection d’objets mais aussi de vêtements qui étaient à la mode au début du nouveau millénaire. Prêt pour un petit voyage dans le temps?

Que portait-on au début des années 2000

La mode du début des années 2000 était assez spéciale. C’est vrai qu’en prenant du recul, on se dit qu’il y a des choses que l’on n’aurait jamais mais alors jamais dû faire. La preuve, voici une liste des tendances de l’époque. Attention ça pique un peu:

années-2000-photos-la-gauffre

Côté vêtements

  • le pantalon méga pattes d’eph (comment faisait-on pour réussir à marcher sans tomber, sérieux?)
  • le haut nombril apparent (super sympa si on avait un petit peu de ventre comme moi)
  • le string apparent (WTF?)
  • le total look jean (le bleu c’était la vie)
  • la jupe sur le pantalon (pourquoi porter l’un ou l’autre? Mettons les deux !)
  • le pantalon ultra taille basse (ce qui a créé quelques situations inconfortables, n’est-ce pas?)
  • le baggy avec le caleçon apparent ou sagging chez les garçons (vous croyiez que je vous avais oublié? Ce n’était pas mal non plus …)

années-2000-photos-la-gauffre

Côté accessoires

  • les boucles d’oreilles virus (très colorées de préférence)
  • les gros lacets multicolores sur les baskets non lacées (ce qui nous faisait chuter régulièrement hein)
  • le mascara pour cheveux (pour avoir des mèches de couleur pendant quelques heures)
  • les mini-barrettes crabes (non vraiment qui a eut cette idée?)
  • les pendentifs pour deux « best friends » (tu sais celui qui se divisait en deux parties et que l’on donnait à sa meilleure amie pour la vie)
  • Les chaussettes à orteils (très colorées elles aussi mais pas si simples à mettre que ça)
  • les parfums du type Eau Jeune et Clin d’Oeil (juste pour les jeunes)

Clique ici si tu souhaites partager cet article. Click to Tweet

Qu’est-ce qui était tendance au début des années 2000

Le début des années 2000 a marqué un vrai tournant dans notre vie de tous les jours. Beaucoup de choses apparues au début du nouveau millénaire ont évolué et sont toujours utilisées de nos jours. C’est le cas par exemple de la technologie. Revenons quelques instants sur les objets et modes du début des années 2000.

années-2000-photos-la-gauffre

Les objets et styles incontournables

  • le journal intime avec cadenat (top secret défense !)
  • les crayons gels pailletés et ceux qui sentent bon (on pouvait écrire une phrase avec une couleur et une odeur différentes pour chaque mot, la classe)
  • les Diddl (tu te souviens de cette petite souris allemande trop mignonne?)
  • le style Emo (je l’ai placé ici car c’est plus qu’un style vestimentaire)
  • les Furby (les peluches qui parlaient et faisaient un bruit mécanique, ça te rappelle quelque chose?)
  • les lips gloss fruités en roll-on (goût fraise c’était le meilleur)
  • les cadeaux dans les magazines de mode (allez, soyons honnêtes, on achetait surtout le magazine pour le cadeau, hein)

années-2000-photos-la-gauffre

La technologie et la démocratisation d’internet

  • les cassettes VHS et audio (où on enregistrait des films qui passaient à la télé sur les premières et de la musique qui passait à la radio sur les secondes)
  • les portables Nokia 3310 et 3410 (avec le jeu du serpent !)
  • les baladeurs cassettes et CD (extrêmement pratiques pour écouter sa musique partout)
  • MSN (où on pouvait parler des heures et wizzer nos amis. Ah c’était le bon vieux temps !)
  • Emule (ou la caverne l’Ali Baba du net. Ne fais pas l’innocent, tu sais très bien de quoi je parle)
  • les Sims (les heures que l’on a pu passer sur ce jeu)
  • les Skyblogs (si tu veux faire ton petit curieux, je peux même te donner l’adresse du mien qui existe encore)
  • les disquettes (à la capacité de stockage tout de même très limitée)

Ce que l’on écoutait au début des années 2000

Voici une compilation des tops 10 de chaque année de 2000 à 2009. Il en manque bien sûr mais c’est plutôt complet. Et toi tu écoutais quoi dans les années 2000?

Voilà, c’est la fin de ce petit voyage dans le temps d’à peine 20 ans. J’espère que ça t’aura plu et bien sûr n’hésite pas à nous dire ce que tu as retenu de ces années, ainsi que les souvenirs que tu en as. A très bientôt pour un nouvel article !

Chaque année c’est la même chose, on nous fait le coup du poisson d’avril. Que ce soit dans les médias ou même dans notre entourage, sur les réseaux sociaux … on n’y coupe pas. Mais alors pourquoi cette tradition? Et pourquoi un poisson d’avril et non pas un autre animal? Un chat d’avril ça pourrait être amusant, non?

Le 1er avril, ancienne date du premier de l’an

Il existe de nombreuses hypothèses expliquant le 1er avril. L’une des plus reprises, et la plus plausible, mais qui semble être discréditée par des écrits antérieurs, est celle du premier de l’an de 1564 et de la réforme calendaire de Charles IX.

En France, jusqu’au XVIème siècle, le premier de l’an avait lieu à la fin mars, le 25 mars, dont les festivités étaient très souvent poussées jusqu’au 1er avril). Charles IX décida, par l’édit de Roussillon en 1564, que le premier de l’an aurait maintenant lieu le 1er Janvier pour suivre le calendrier Grégorien.

Malheureusement, on raconte que tout le monde n’arriva pas à se faire à cette nouvelle date de premier de l’an et que certains continuèrent à célébrer le premier de l’an jusqu’au 1er avril. Pour se moquer d’eux, quelques personnes décidèrent de leur raconter de fausses histoires auxquelles ils crurent. Ce fut le début du 1er avril.

Le 1er avril jamais sans son poisson

Pourquoi parle-t-on de poisson d’avril? Et pourquoi collons-nous de faux poissons dans le dos de nos victimes le jour du premier avril? Là encore il existe plusieurs hypothèses pour le choix de ce symbôle.

La première est directement liée à la principale hypothèse du 1er avril expliquée précédemment. En effet, au XVIème siècle, les cadeaux offerts lors du premier de l’an étaient très souvent des cadeaux commestibles. Etant donné que le 1er avril tombe à la fin du Carême, période durant laquelle les chrétiens ont interdiction de manger de la viande, on offrait beaucoup de poisson. L’une des farces développées, pour se moquer des personnes qui fêtaient encore le premier de l’an à cette date, était d’offrir de faux poissons.

La seconde est liée à l’astrologie et aux signes du zodiaque. En effet, le poisson était le dernier signe de l’année. Il se pourrait que cette tradition lui fasse référence.

Enfin, la troisième hypothèse est liée à la pêche. A l’époque, la pêche était interdite aux alentours du 1er avril pour ne pas perturber la reproduction des poissons, c’était la période du « frai ». Pour se moquer des pêcheurs, certaines personnes leur envoyaient des harengs.

Les meilleurs poissons d’avril 2018

Comme chaque année, certains ont eu beaucoup d’imagination. Voici quelques uns des poissons d’avril qui m’ont le plus marquée:

Bien sûr je ne vous ai pas tout mis, ça serait bien trop long. Ces poissons d’avril m’ont bien fait rire. Il y en a eu des moins drôles aussi mais mon but n’est pas de lancer une nouvelle polémique. En tout cas, cette année encore les médias et les marques n’ont pas manqué d’imagination pour fêter dignement le 1er avril.

 

Hier nous sommes passés au mois de mars et je me suis posée une question existentielle (mais qui ne sert absolument à rien on est bien d’accord); Pourquoi le mois de février n’a que 28 jours (et parfois 29)? Voici quelques éléments de réponse. 

Mois de février: mode d’emploi

Le mois de février commence comme tous les autres mois, le 1er (si, si, ils ont quand même bien voulu nous laisser ça), il est composé de jours, de semaines … tout comme les autres mois de l’année mais il a une particularité: il n’est composé que de 28 jours (et parfois 29 histoire de compliquer encore un peu plus la chose). En gros, de la même manière que l’on avance ou recule nos montres une fois dans l’année, on avance notre calendrier de 1 à 2 jours. Mais qui a eu un jour cette idée folle ..? (Un jour d’inventer l’école)

Ma réflexion sur le sujet (un peu farfelue je te l’accorde)

Ma théorie est que celui qui a inventé le calendrier avait une dent contre le mois de février. Il ne l’aimait pas et il s’est dit que la meilleure solution pour éviter de devoir le supporter trop longtemps dans l’année, c’était de raccourcir ce mois par rapport aux autres. Comme ça plus de problème.
Oui, mais pourquoi 29 jours tous les quatre ans alors?
C’est vrai que ma théorie ne répond pas à cette question … en y réfléchissant bien ce n’est peut-être pas la bonne.
Je pense plutôt que ceux qui ont inventé le calendrier avait un budget serré pour le créer, un certain budget et pas un sou de plus. Ils ont alors créé les autres mois en premiers en alternant mois de 30 et 31 jours (sauf pour les deux mois des vacances d’été qui sont composés de 31 jours pour profiter un peu plus de la plage et du soleil). Le mois de février étant le dernier, ils manquaient de budget et ont donc dû limiter le nombre de jours de ce mois. Manque de chance, le budget à allouer pour le mois de février dépassait un peu celui pour financer les 28 jours et comme ils n’avaient pas suffisamment d’argent pour un 29ème jour, ils ont réussi à négocier le 29ème jour une fois tous les quatre ans.
C’est un peu plus plausible non?

La véritable raison

Bon je suis d’accord, c’est un peu tiré par les cheveux tout ça. Voici donc la vraie raison concernant le nombre de jours qui composent le mois de février.
Tu ne me croiras peut-être pas, mais c’est une histoire d’orgueil et de vanité (on aurait peut-être même pu en faire un film) ! Il faut remonter au temps de Jules César et de l’empereur Auguste pour comprendre cette particularité par rapport aux autres mois.
En effet, c’est sous Jules César que le calendrier passe du calendrier lunaire (année composée de 10 mois et 61 jours variables selon les lunaisons) au calendrier solaire (année composée de 365 jours de manière à équilibrer les saisons). C’est donc la création du calendrier julien (ancêtre du calendrier grégorien, notre calendrier).
Le calendrier julien se termine par le mois de février, un mois composé de 30 jours au départ. Mais c’était sans compter sur Jules César. En l’honneur de l’empereur, le mois de juillet est renommé et on lui rajoute un jour pour sublimer la grandeur de l’empereur décédé. Il se passe la même chose avec l’empereur Auguste qui donne son nom au mois d’août. Afin que les deux empereurs soient mis sur le même pied d’estale, on décide d’ajouter un jour au mois d’août également. Mais ces ajouts sont faits au détriment du mois de février qui finit par se retrouver avec seulement 28 jours.
Bien mais pourquoi 29 jours tous les quatre ans?
Et bien là c’est une histoire d’astronomie. Une année ne fait pas 365 jours, elle fait 365, 25 jours. Comme il est impossible de faire un quart de journée sur un calendrier, il a été décidé, que tous les quatre ans, l’année ferait 366 jours.
Tu sais maintenant pourquoi le mois de février est si particulier. Bon je suis d’accord que ce n’est pas un savoir très utile, tu ne vas pas pouvoir le placer dans toutes les conversations, mais tout notre savoir n’est pas forcément utile 😉 Et toi, tu avais d’autres théories (farfelues) sur le mois février?

Tout le monde (ou presque) connaît, a connu, ou va connaître le chômage dans sa vie … si on mettait un peu d’humour dans ce monde de brut? Voici quelques situations que l’on connaît lorsque l’on est au chômage.

Le chômage c’est ça

Quand tu apprends que tu vas te retrouver au chômage

femme-pleurs-chômage-leblogdelagauffre

Lorsque c’est la première fois que tu te rends à Pôle Emploi pour un entretien avec ton conseiller

A ton arrivée

femme-smart-leblogdelagauffre

Pendant l’entretien

homme-bored-leblogdelagauffre

En sortant de l’entretien

homme-really-leblogdelagauffre

Quand tu lis les offres reçues dans le cadre de tes alertes mails

lettre-poudlard-harry-potter-leblogdelagauffre

Quand tu trouves une super offre qui correspond à 100% à ton profil … mais que tu te rends compte que c’est pour un stage ou une alternance

homme-colere-tete-ordinateur-leblogdelagauffre

Quand tu regardes les annonces pour le poste que tu recherches et que tu vois les exigences des recruteurs

femme-kidding-me-leblogdelagauffre

Quand tu as reçu plusieurs mails grâce à tes alertes et que tu te rends compte que ce sont les mêmes annonces en plusieurs exemplaires dans chacun des mails

femme-frustration-leblogdelagauffre

Quand tu reçois un mail d’un recruteur qui a vu ton CV sur Pôle Emploi … mais que c’est une arnaque

femme-colere-leblogdelagauffre

Quand tu te rends à un entretien collectif chez Pôle Emploi, que vous êtes quarante et que l’on t’annonce qu’ils doivent voir en entretien individuel chaque personne avant la fin de la journée

femme-insupportable-leblogdelagauffre

Quand il est 17h moins 2 minutes et que ton conseiller te met dehors parce que sa journée est finie

femme-what-leblogdelagauffre

Quand ton conseiller ne sait pas taper sur un clavier et met trois plombes à écrire ton nom

femme-seriously-leblogdelagauffre

Quand certains te traitent de fainéant(e) parce que tu es au chômage

femme-shut-up-leblogdelagauffre

Quand tu réponds à une offre

femme-typing-leblogdelagauffre

Quand tu reçois une réponse négative après plusieurs relances

homme-colere-leblogdelagauffre

Quand tu es convoqué(e) à un entretien suite à une candidature

femme-business-leblogdelagauffre

Quand tu dois te « vendre » face à un recruteur

femme-frightned-leblogdelagauffre

Quand tu as terminé ton entretien et que l’on te demande comment ça s’est passé

femme-not-really-leblogdelagauffre

Quand tu reçois une réponse négative suite à un entretien et que l’on te dit qu’ils ont pris le neveu du directeur

femme-what-dying-leblogdelagauffre

Quand on te dit que tu es pris(e) pour un poste

femme-really-happy-leblogdelagauffre
Et toi, qu’est ce que tu rajouterais à cette liste? Tu te reconnais dans ces situations? N’hésite pas à laisser un commentaire.
Pin It