Category

Geek

Category

On ne présente plus le fabricant de logiciels professionnels Adobe, particulièrement connu pour ses logiciels de la Creative Cloud (Photoshop, Lightroom, Illustrator, Indesign, Premiere, Dreamweather …). Ces logiciels sont destinés avant tout à un public professionnel, et sont payants. Cependant, savais-tu qu’Adobe propose des outils gratuits en ligne destinés à ses utilisateurs professionnels ainsi qu’au grand public? Tu connais forcément Acrobat Reader pour lire les PDF, mais connais-tu Adobe Color CC et Spark? Non? Alors je t’invite à les découvrir de toute urgence. 

Adobe Color CC – Accordons nos couleurs

En quelques mots, Adobe Color CC permet de créer facilement des accords de couleurs. Concrètement, cet outil te permet de créer de manière automatique des nuanciers de couleurs pour tes thèmes, tes designs ou même tes créations. Adobe Color CC propose plusieurs possibilités pour créer ces accords de couleurs. Voici quelques explications sur celles-ci.

Le menu général

Le menu général comporte 3 liens et donc possibilités: Créer, Explorer, et Mes thèmes.

L’onglet « Créer »

roue-chromotique-adobe-leblogdelagauffre

La partie « Créer » permet de créer un nuancier ou une association de couleurs, de manière automatique, à partir d’une image téléchargée sur l’outil en ligne ou d’une couleur choisie. Il y a plusieurs possibilités de création:

  • Semblable
  • Monochrome
  • Triade
  • Complémentaire
  • Composite
  • Nuances
  • Personnalisé

Tous ces choix te permettent de créer un nuancier qui correspond à tes attentes. Pour voir chaque effet, je t’invite à essayer directement sur Adobe Color CC. Pour chacune de ces possibilités, tu peux bouger les points de la roue pour modifier les couleurs de ton nuancier comme tu le souhaites.

L’onglet « Explorer »

A cet endroit, tu vas pouvoir trouver une multitude de nuanciers de couleurs prédéfinis. C’est très pratique si tu n’as pas la moindre idée des couleurs que tu veux mettre dans ton thème, ta création ou ton design. Plusieurs possibilités s’offrent alors à toi. Tu peux afficher les nuanciers de la manière que tu souhaites à l’aide des différentes options dans le menu déroulant. Ces options sont les suivantes:

    • Tous les thèmes
    • Mes appréciations
    • Mes thèmes publiés
    • Les plus populaires
    • Les plus utilisés
    • Au hasard

Une fois que tu as choisi ton nuancier, tu peux afficher ses informations, le modifier si tu le souhaites, le télécharger, mettre un « j’aime », ou encore l’enregistrer dans tes thèmes.

L’onglet « Mes thèmes »

nuancier-adobe-leblogdelagauffre

Dans cet onglet, tu vas pouvoir retrouver tous les nuanciers que tu as créés et enregistrés. Ils sont visibles dans tes bibliothèques, et l’affichage est triable par quantité, dates, noms, mais aussi par ordre croissant et décroissant.

Spark – Post, page web, vidéo

spark-adobe-leblogdelagauffre

Cet outil gratuit Adobe est mon vrai coup de coeur. Je suis sure que tu connais déjà Canva ou Crello, ces outils gratuits (ou payants) qui permettent de créer du contenu graphique en très peu de temps. Et bien, Adobe Spark te permet également de le faire de manière très simple, mais surtout, il va beaucoup plus loin ! Alors on clique sur le gros « + » en haut de la page, et on commence à créer !

Spark Post

spark-post-adobe-leblogdelagauffre

Cette partie de Spark te permet de créer des covers, bannières et posts pour différents supports. Tu peux démarrer à partir d’un document vierge ou commencer ta création à partir de modèles prédéfinis. De nombreuses possibilités s’offrent à toi quant aux modèles prédéfinis. En effet, tu peux faire des créations pour les réseaux sociaux (posts, covers et thumbnails), blogs, sites et pour tout autre support (lettres, …).

spark-post-instagram-adobe-leblogdelagauffre

Spark Page

Créer une page web en deux temps trois mouvements? Adobe l’a fait avec cette partie de Spark ! En effet, Spark Page permet de créer une page web simple (ou plus sophistiquée) en quelques minutes. Vraiment facile d’utilisation, c’est un outil intéressant si l’on souhaite mettre en avant un concours ou un évènement pour son blog par exemple.

spark-page-adobe-leblogdelagauffre

Envie de voir ce que ça donne en vrai? Je te propose ma petite page test que j’ai créé exprès pour cet article.

Spark Video

Dernière possibilité de Spark, la création de vidéo simplifiée. Là encore, on peut créer un projet en quelques minutes. Il y a des thèmes prédéfinis qui peuvent être très pratiques et nous faire gagner du temps. Spark video peut être intéressant si l’on a besoin de créer une petite vidéo pour un évènement ou un concours.

spark-video-adobe-leblogdelagauffre

Comment puis-je les utiliser?

Adobe Color CC et Spark sont deux outils gratuits, mais qui requiert une inscription avec une adresse mail valide. Il faut cependant noter que pour Spark, si l’on veut retirer le logo « Adobe Spark » des pages et des vidéos. mais aussi accéder à plus de personnalisation, il faudra passer à la version premium qui elle, bien sûr, est payante. Ce n’est pas le cas pour la partie « Post » où il suffit de cliquer sur le logo pour pouvoir le supprimer.

Voilà, j’espère t’avoir fait découvrir deux outils qui t’intéresseront. Personnellement, je les trouve vraiment bien, surtout si l’on court après le temps. Adobe Color CC est un indispensable pour les graphistes et webdesigners, quant à Spark, il est très apprécié par les community managers. C’est d’ailleurs lors de ma formation dans ce domaine que j’ai découvert ces deux outils. Et toi, quels sont tes outils indispensables pour le web? N’hésite pas à réagir à cet article si tu le souhaites. A très vite !

Lorsque l’on demande à la plupart des personnes que l’on connaît si ils connaissent Pinterest et/ou si ils l’utilisent, la réponse est très souvent non. C’est bien dommage, car Pinterest est un réseau social puissant qui peut vraiment être intéressant pour les blogueurs mais pas que …

Qu’est-ce que Pinterest?

Pinterest est un réseau social qui fête cette année ses 8 ans. Et oui, déjà ! Fondé en 2010 par Ben Silbermann, ancien employé de chez Google, et Paul Sciarra, Pinterest est un réseau social où l’image et le visuel sont primordiaux. En effet, ce sont les images qui s’affichent lorsque l’on fait une recherche, et non les liens.
Concrètement, comme pour tout réseau social, il est nécessaire de créer un compte pour utiliser le service. Une fois inscrit, l’utilisateur peut créer des collections d’images. Une collection est appelée « tableaux » et une image est appelée « épingle ». Les autres utilisateurs peuvent ensuite s’abonner à un compte ou bien s’abonner à l’un ou plusieurs tableaux de ce compte.
Il est possible de créer des épingles de trois manières différentes:

 

  • Par le biais d’un bouton « Pin it » présent sur un site internet.
  • En téléchargeant l’extension de navigateur « Pinterest ».
  • En ajoutant directement sur son compte une image.
Une fois qu’une image a été téléchargée sur Pinterest, il est possible d’ajouter une légende à ton épingle. A l’intérieur de cette légende tu peux bien sûr y mettre du texte mais aussi renvoyer ton épingle vers une page internet. Et c’est là que la puissance de Pinterest se dessine.

Pourquoi utiliser Pinterest?

Grâce au renvoi vers une page internet, Pinterest est un réseau social incontournable pour se faire connaître. Que l’on soit blogueur, vendeur professionnel ou freelance, ou bien que l’on ai juste envie de faire connaître ses créations, Pinterest est une formidable opportunité.
En effet, il suffit de poster une photo de ses créations (ou ses créations sous forme d’images), d’y ajouter une légende pertinente, quelques hashtags, et le lien vers son produit, sa page ou son site, et le tour est joué.
Les visiteurs et les utilisateurs de Pinterest feront ensuite leurs recherches et si votre épingle est pertinente avec ces dernières, elle apparaîtra.
Pinterest est un réseau social qui ne nécessite pas beaucoup de temps. Ce qui peut vraiment prendre du temps par contre, c’est la création des visuels. En effet, plus votre visuel sera travaillé et attrayant, plus votre épingle sera susceptible d’être ajoutée à un tableau par les utilisateurs.

Quelques conseils pour utiliser le réseau

Le premier conseil que je pourrais te donner c’est de t’inscrire sur Pinterest. C’est tout bête je sais mais pas mal de personnes se disent que ça ne vaut pas le coup, je pense au contraire que ça en vaut vraiment le coup.

Le second conseil est de vraiment travailler tes visuels mais aussi et surtout y mettre ta patte. Il est important que tes visuels te ressemblent et ne ressemblent pas à tous les autres, ça permet de te différencier.

Le troisième et dernier conseil que je pourrais te donner c’est de prendre quelques minutes dans ta journée pour créer des tableaux et y ajouter des épingles. C’est une façon simple d’avoir de nouveaux abonnés.

Et toi alors, est-ce que tu utilises Pinterest? Qu’en penses-tu? De plus, le réseau social a changé d’apparence et de nouvelles fonctionnalités sont apparues. Que penses-tu de cette nouvelle version?

Et oui, déjà un mois que je vous ai rejoint dans la blogosphère … c’est fou comme ça passe vite quand même ! Je te propose donc un article pour faire un petit bilan de ce premier mois. Tu trouveras des infos sur: où j’en suis dans la construction du blog, mon ressenti en tant que nouvelle blogueuse et quelques infos sur mon activité sur les réseaux sociaux. Bien sûr je compte sur toi, toi qui me lis, pour me donner ton avis également. 
 

Où en est le blog?

Au niveau du design, il est pas mal avancé et je ne m’y attendais pas. J’avais imaginé que ça prendrait beaucoup plus de temps mais j’ai eu la chance de trouver un thème qui me corresponde pas mal, du coup ce sont surtout des finitions qu’il reste à faire sur le design. 
 

Concernant la structure, j’ai encore un peu de boulot. Si récemment j’ai mis en ligne les pages principales du blog, elles sont encore en construction. Je pense que tu l’as surement remarqué si tu as cliqué sur les liens de la navigation du haut. Les pages « à propos » et « blogroll » sont en chantier et ne t’apporteront pas encore les informations que tu souhaites, cependant la page « contact », elle, est bien opérationnelle. Tu peux tout-à-fait me contacter par ce biais si tu le désires. 

Malgré cela, plusieurs articles sont maintenant en ligne. A l’heure où je tapes ces lignes, ils sont au nombre de 9 et ceci est donc mon 10ème article ! Ca se fête, non?

Mon ressenti de nouvelle blogueuse

Pour être très honnête, je suis nouvelle dans le monde du blogging mais je ne suis pas nouvelle sur internet. J’ai déjà eu l’habitude d’échanger avec des communautés et de créer mes propres communautés par le biais des forums mais jamais par le biais d’un blog, en tout cas pas au sens blog comme on l’entend aujourd’hui. (Skyblog ça vous dit quelque chose? Oui, oui, ce truc flashy du début des années 2000)

En tant que nouvelle sur la blogosphère, je me suis très vite rendue compte que c’était un milieu extrêmement vaste. Comme beaucoup de jeunes blogueuses, j’ai pris des conseils à droite et à gauche pour faire connaître mon blog. Et c’est grâce à ces conseils que j’ai rejoint Hellocoton (que je ne connaissais absolument pas) et Inspillia (pareil, je ne connaissais pas du tout). J’aime beaucoup le concept de partager ce que l’on fait et découvrir les blogs des autres via ces plateformes, même si il y aurait des choses à améliorer.

Au niveau de la gestion de mon blog en elle-même, je peux te dire que j’adore ça ! Je trouve ça génial de pouvoir allier l’écriture et le partage sur des idées avec d’autres personnes. Je suis juste en train de me demander pourquoi je n’ai pas commencé plus tôt à bloguer?

Et sur les réseaux sociaux?

Etant donné que je débute complètement dans le milieu du blog, j’ai choisi d’avoir une présence assez forte sur les réseaux sociaux. C’est un bon moyen pour gagner en visibilité et pour partager de manière différente que sur le blog avec les personnes qui nous suivent. Le blog de la Gauffre est donc présent sur les principaux réseaux sociaux (si tu ne me suis pas encore, je te mets ci-dessous les liens de mes pages et comptes)

Facebook Twitter Pinterest Instagram Google-plus Linkedin


Mon bilan pour ce premier mois est plutôt positif. Vous êtes de plus-en-plus nombreux à me suivre et je vous en remercie. Les réseaux sociaux représentent une part importante des visites du blog. Le blog étant tout jeune, il n’est pas encore complètement référencé sur les moteurs de recherche mais cela n’empêche pas que vous êtes toujours plus nombreux à lire mes articles. Donc à toi qui me lit, merci d’être là. C’est ce qui me motive à poursuivre dans cette merveilleuse aventure qu’est le blogging. Je te dis donc à très vite !

On parle depuis quelques temps maintenant des modifications de l’algorithme de Facebook pour privilégier le contenu des amis et de la famille, mais il y a également une petite nouveauté sur le réseau: la possibilité de créer des listes.

Qu’est-ce qu’une liste sur Facebook?

Tu connais certainement la liste de choses à faire ou la « to do list », les listes numérotées, ou encore les listes de courses. Et bien les listes de Facebook c’est un peu pareil. Facebook propose maintenant à ses utilisateurs et utilisatrices de créer des listes sur plusieurs thèmes préenregistrés.

 

Comment ça marche?

Pour expliquer le fonctionnement de cette nouvelle fonctionnalité, je te propose quelques petits visuels agrémentés d’explications. Cette explication est faite pour les pages Facebook mais il est également possible de créer une liste sur un profil utilisateur. Le fonctionnement est globalement le même.

Affichage pour une page Facebook

creation-liste-facebook-leblogdelagauffre
Attention, si tu as l’affichage ci-dessous sur ta page Facebook, tu ne peux pas créer de liste pour le moment. Je reste en veille pour trouver une solution cependant. 
creation-liste-facebook-la-gauffre-mauvais-affichage

Affichage pour un utilisateur Facebook

creation-liste-facebook-la-gauffre-utilisateur

Création de la liste Facebook

Pour créer une liste sur ta page Facebook, rendez-vous dans la création d’un post et clique sur « Evènement, Produit + ». Tu devrais y trouver en deuxième position « Rédiger une liste ». Clique dessus.
creation-liste-facebook-la-gauffre-choix
Une liste de propositions apparaît. A toi de choisir le type de liste que tu souhaites créer. Pour l’exemple, j’ai cliqué sur « Mes projets pour le week-end ».
creation-liste-facebook-la-gauffre-projets
Une fois ton type de liste choisi, on te propose d’ajouter des éléments « article ». Il te suffit de cliquer sur « ajouter un article » et de mettre ton texte. Puis de cliquer sur « ajouter un élément » pour ajouter un nouvel article à ta liste. Tu peux bien sûr en ajouter plusieurs à la suite.
A noter: Tu peux choisir ton type de liste « numérotée » ou « pucée » à l’aide des icônes situées à gauche des couleurs. Tu peux également choisir la couleur de fond de ta liste grâce aux pastilles de couleurs.
Ta liste est faite, tu n’as plus qu’à cliquer sur « publier ».
Voici le résultat sur ma page.
creation-liste-facebook-la-gauffre-résultats
A toi de jouer !

Voilà quelques semaines, suite à la fin de ma formation de community manager, j’ai décidé de compléter ma formation grâce à une formation en ligne. Après quelques recherches, je suis tombée sur un article du blog du Modérateur qui proposait 10 formations gratuites pour les professionnels du web. Bon c’est vrai je ne suis pas (encore?) une professionnelle du web, mais l’article était cependant très intéressant et j’ai trouvé une formation particulièrement pertinente pour compléter ma formation: il s’agit de « writing for the web » de Open2study.

Quelques craintes au début

J’ai donc sauté le pas après quelques temps de réflexion. Je me suis inscrite sur la plateforme à partir de mon compte Linkedin et j’ai attendu le début des cours. J’avais quelques appréhensions au départ. C’était la première fois que je faisais une formation en ligne et en particulier dans une langue autre que ma langue maternelle, l’anglais. De plus, le centre proposant cette formation est situé à l’autre bout du monde, en Australie, il y a donc un énorme décalage horaire.

Malgré ces questions, le 12 février est arrivé, et j’ai commencé ma formation. Très vite mes craintes se sont envolées. Le décalage horaire n’est absolument pas un problème puisque l’on a accès aux cours quand on le souhaite à partir de la date de départ, et la personne qui fait le cours dans les vidéos parle assez doucement et articule suffisamment pour qu’on la comprenne facilement. De plus, on peut activer les sous-titres en anglais. Que demander de plus?

Comment se déroule la formation?

Le principe de la formation est tout simple mais efficace. Elle est composée de quatre modules de formation traitant chacun de plus d’une quinzaine de thèmes (topics sur la plateforme). Chacun de ces thèmes se déroule en trois parties; d’abord on regarde une vidéo assez courte (de 3 à 10 minutes environ), puis on répond à une question portant sur le thème de la vidéo pour voir si on a bien compris, et enfin on a quelques explications supplémentaires dans une deuxième vidéo beaucoup plus courte (moins d’une minute).

A la fin du module et donc une fois que l’on a vu et répondu à toutes les questions des quizz, un questionnaire d’une dizaine de questions nous permet de valider ou non notre module. On remplit le questionnaire en répondant aux questions suivant ce que l’on a retenu du cours, et à la fin, on nous donne le pourcentage de nos bonnes réponses. On a ensuite la possibilité de refaire le questionnaire pour répondre différemment aux questions sans savoir quelles réponses sont bonnes ou fausses, ou la possibilité de valider le module avec notre pourcentage de réussite. Il faut savoir que l’on peut répondre trois fois à ce questionnaire. Au bout de la troisième fois, le dernier pourcentage est pris en compte pour la validation, ou non, du module.

Mon bilan sur la formation

Ma formation est terminée. J’ai appris beaucoup de choses que je peux mettre en pratique sur mon blog maintenant mais aussi, je l’espère, professionnellement. J’ai terminé la formation avec un score de 95% de réussite. Les questions après chaque topic (sujet) étaient assez faciles mais les assessments (les questionnaires finaux après les modules) étaient beaucoup plus compliqués. Pourtant, si on suit bien la formation, il n’y a que peu de soucis à se faire pour répondre aux questions. En tout cas, pour ceux qui parlent anglais, je vous conseille cette formation. D’ailleurs, j’en ai entamé une autre sur Open2Study mais cette fois-ci sur la publicité sur internet.
Pin It