Cette création Photoshop, que j’ai nommée « Nécromancie », a été faite il y a un an tout juste. J’avais une idée très précise de ce que je voulais faire: un décor de manoir, une sorcière (plus précisément une nécromancienne) qui manipule un crâne enflammé. Voici quelques explications sur ma manière de travailler sur cette création, ainsi que le rendu final.

Explications sur ma création Photoshop « Nécromancie »

montage-photos-crane-création-photoshop-explications

Planter le décor et les personnages

La première étape avant de pouvoir réellement travailler la création est la recherche de photos de base. C’est un travail titanesque, car j’ai souvent une idée assez précise de ce que je veux (ou plus précisément de ce que je ne veux pas). Personnellement, j’utilise diverses sources (dont je vous parlerai dans un prochain article) pour trouver ces photos. D’ailleurs, plus récemment, j’ai commencé à travailler avec certaines de mes photos.

La seconde étape est de planter le décor (ou si tu préfères, créer le décor). En effet, le fond de la scène (ici le manoir) est déjà un montage de plusieurs photos. Une fois le fond créé, l’étape suivante est de placer les personnages et les objets dans le décor. Pour cela, je détoure mes personnages et animaux grossièrement, puis les place à l’endroit où ils me paraissent être les mieux situés. Ce n’est qu’une fois placés, que je termine le détourage.

Passer d’une scène diurne à nocturne

La troisième étape est, à mon sens, la plus compliquée. Si tu as regardé mon montage du dessus et la photo du manoir, tu auras sans doute remarqué que les photos de base de la création sont prises de jour. De plus, chacune à une exposition, une luminosité, ainsi qu’une colorimétrie différentes. Cette étape permet donc d’harmoniser les différents éléments de la création. Pour ça, sans trop rentrer dans les détails car ça serait bien trop long, on commence par modifier la création élément par élément. Puis, on retravaille la création dans sa globalité.

La quatrième et dernière étape est assez compliquée également. Il s’agit du moment où la création prend vraiment vie: en effet, c’est à cette étape où l’on travaille les lueurs et reflets. J’adore cette étape, car il faut être précis, minutieux et également pas mal réfléchir pour rendre sa création la plus plausible possible.

Rendu de la créationcréation-photoshop-crane-leblogdelagauffre

N’hésite pas à cliquer sur la création pour la voir en taille réelle. 

Voilà, pour la présentation et les quelques explications de cette création, qui est l’une des cinq dernières que j’ai fait. Je tiens juste à préciser, que je suis totalement autodidacte sur ce type de création, et que je suis tout-à-fait consciente qu’il y aurait de nombreux points à améliorer. J’espère, en tout cas, t’avoir fait voyager quelques minutes dans mon imaginaire. N’hésite pas à me donner tes impressions, quelles soient bonnes ou mauvaises, c’est toujours constructif pour la suite. 

Author

Passionnée par les langues étrangères ainsi que par l'informatique, les réseaux sociaux et l'écriture, je suis une véritable autodidacte assumée. Fondatrice et administratrice de plusieurs forums, dont deux RPG en anglais, j'aime allier mes passions entre elles.

2 Comments

    • Hey bonjour Bernie 🙂 Oh merci beaucoup pour le compliment, ça me touche beaucoup ! C’est vrai que ça prend du temps, mais j’adore faire ça ^^ Bises

Write A Comment

Pin It
Partagez2
Tweetez
Partagez
+1
Enregistrer4
6 Partages