Créer un blog ou un site web personnel ou professionnel quand on a une petite structure, est un vrai casse-tête. Surtout lorsque l’on débute et que l’on ne connaît rien. Je vais te proposer une petite série d’articles qui te permettront d’y voir un peu plus clair. Car, on est bien d’accord, le web peut ressembler à une vraie jungle au premier abord. Commençons donc aujourd’hui avec le choix de la plateforme.

Choisir sa plateforme selon son projet de blog ou site

Voici une série de questions à se poser avant toute chose (liste non exhaustive). Suivant la réponse, cela peut influencer notre choix de telle ou telle plateforme. En effet, on ne choisira pas forcément le même type selon si l’on veut créer un blog personnel ou un site web destiné à la vente de nos créations par exemple.

  • Est-ce que je veux quelque chose de personnalisable ? Partiellement me convient-il ? Ou préférais-je une personnalisation et un contrôle de l’apparence total ?
  • Quelle est mon ambition ? Est-ce que j’envisage d’avoir beaucoup ou peu de lecteurs ? Pourquoi ?
  • Le référencement de mon site/blog m’importe-t-il ?
  • Est-ce que je suis prêt(e) à mettre un peu d’argent dedans ?

Les plateformes « gratuites »

Le premier réflexe que l’on a quand on décide de se lancer, c’est d’éplucher les plateformes gratuites. C’est humain. On ne sait pas où on va, et on n’a pas envie de s’embarquer dans quelque chose de trop compliqué. D’ailleurs, ça peut très bien suffire si l’on veut quelque chose de très simple.

Avantages et inconvénients

Utiliser une plateforme gratuite peut avoir plusieurs avantages, surtout quand on débute :

  • La gratuité : C’est l’argument qui pèse le plus dans la balance quand on choisit une de ces plateformes.
  • La simplicité d’utilisation : Pas besoin de connaissances poussées pour créer son blog ou site. En quelques clics il est en ligne, et on apprend assez vite à utiliser l’interface pour ajouter du contenu.
  • La mise à jour automatique : Nul besoin de se préoccuper des mises à jour, elles sont faites automatiquement par la plateforme.

Mais cela induit aussi plusieurs inconvénients, plus ou moins embêtants selon son projet :

  • Le manque d’autonomie : Si un jour la plateforme ferme, tu perdras ton site ou blog. Et oui, notre blog ou notre site ne nous appartient pas réellement !
  • Le manque de singularité : La personnalisation est souvent très limitée sur les plateformes gratuites. Ou alors, il est nécessaire d’avoir des connaissances en HTML et CSS. Résultat ? Tout se ressemble.
  • Les fonctionnalités limitées : Pas de nom de domaine propre (ou payant), aucune optimisation pour le référencement sur les moteurs de recherche, espace de stockage souvent limité, et pas de possibilité de renforcer la sécurité de son blog ou site.

Pour quelle utilisation ?

Les plateformes gratuites sont intéressantes pour débuter et tester ce qui marche ou ne marche pas. C’est un bon réflexe à adopter lorsque l’on se lance. Elles nous permettent de trouver notre rythme et notre style sans trop de risques (ligne éditoriale par exemple).

Elles peuvent être également suffisantes pour un blog personnel sans trop d’ambition. Si l’on veut juste avoir son petit coin sur internet et y mettre nos humeurs du jour par exemple. Par contre, il faut garder à l’esprit l’image non professionnelle que ces blogs ou sites renvoie. Et ne pas oublier que ces derniers ne nous appartiennent pas.

Quelles sont ces plateformes ?

Il en existe de nombreuses, mais les plus connues sont WordPress.com, Blogger, Wix, Jimdo, Canalblog, etc. Dans les prochains articles de cette série, je te proposerai un test sur ces plateformes. Cela te permettra d’avoir un premier aperçu avant de te lancer.

Les plateformes « payantes »

Les plateformes gratuites proposent très souvent des services payants. Ces services peuvent être plus ou moins chers. Mais il existe des alternatives qui au final peuvent être beaucoup plus intéressantes que ces services. Alors si débourser quelques euros pour ton blog ou site ne te rebute pas, je t’invite à continuer ta lecture. D’ailleurs, je t’invite à lire la suite même si tu comptes rester sur quelque chose de totalement gratuit.

Payer son hébergement et choisir son CMS

Un hébergement simple ne coûte que quelques euros par mois chez un hébergeur comme OVH ou 1&1. Mais ça te permet d’être totalement autonome et de créer ton projet à ton image.

Comment ça marche ?

Pour créer ton site ou blog, tu as besoin de trois choses essentiellement :

  • Un hébergement
  • Un nom de domaine
  • Un CMS (Content Management System, ou tout simplement ce qui va te permettre de gérer ton blog ou site. Par exemple : WordPress.org (à ne pas confondre avec WordPress.com), Prestashop (site de vente))

Et c’est tout.

Avantages et inconvénients

Créer un projet de A à Z de cette manière a plusieurs avantages :

  • Tu contrôles tout. Tout est personnalisable et modifiable (design, plugins, contenu etc.)
  • Tu choisis le nom de ton domaine en .com, .fr, .net, etc.
  • Ton blog ou ton site paraît plus professionnel, donc ton image aussi
  • Ça revient souvent moins cher que de payer des services supplémentaires sur une plateforme dite « gratuite »

Mais ce sont aussi quelques inconvénients à prendre en compte suivant ta motivation :

  • Tu dois TOUT gérer. Les mises à jour, les bugs, mais aussi le design, ou encore ton référencement. Cela nécessitera une implication et une envie d’apprendre importantes, ainsi qu’une certaine détermination
  • Ce n’est pas gratuit bien sûr et ça peut faire peur au départ. Pourtant, tu t’y retrouveras assez rapidement. Et surtout, ton blog ou site t’appartient totalement !

Pour quelle utilisation ?

Cette solution peut être intéressante pour tout projet, à partir du moment où tu te sens capable de t’impliquer. Je sais que ça peut faire peur au départ, mais il existe de très nombreux tutoriels et articles sur le web. Si on prend le CMS de WordPress, la communauté est gigantesque et très active. Tu as énormément de blogs pour t’aider sur internet. Il y a par exemple : WP Marmite qui est une vraie mine d’or.

Je recommande fortement d’utiliser cette solution aux personnes qui veulent vendre des objets et/ou des services sur leur site. L’image professionnelle renvoyée pourra leur être réellement bénéfique.

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que cet article t’aura aidé à y voir plus clair dans ce vaste monde du blogging et de la création de site internet. N’hésite pas le partager et/ou le commenter. En attendant, tu peux retrouver mon article sur les bases du HTML et du CSS pour personnaliser ton blog ou site. Je te dis à très bientôt pour de nouveaux articles ! A très vite !

Author

Passionnée par les langues étrangères ainsi que par l'informatique, les réseaux sociaux et l'écriture, je suis une véritable autodidacte assumée. Fondatrice et administratrice de plusieurs forums, dont deux RPG en anglais, j'aime allier mes passions entre elles.

2 Comments

  1. Super article Valérie sur les étapes pour créer son blog. C’est aussi une liberté de choix quand le blog nous appartient totalement. Bises

    • Hey bonsoir Shana 😀
      Merci beaucoup pour ton commentaire. Effectivement, je trouve aussi que c’est une vraie liberté que de choisir de gérer son blog de A à Z. Au moins, on ne dépend de personne. Mon premier site internet de graphisme a fermé lors de l’arrêt des serveurs de Voilà. Ça m’a pas mal travaillée et je ne souhaite à personne de perdre du jour au lendemain des années de créations 🙂
      Bonne soirée et à très vite !

Write A Comment

Pin It